Les risques d’acheter à un particulier

Vers les années 70, il était devenu coutume d’acheter une maison sans avoir à passer par une agence immobilière. Ceci était possible après le boom de la construction immobilière. Depuis cette époque, lorsqu’une personne décide de s’approprier un bien immobilier, elle peut choisir entre le fait d’effectuer l’achat d’un bien proposé par une agence, ou s’adresser directement à une personne qui souhaite mettre sa maison en vente. Ce qu’il faut par contre savoir c’est que l’achat immobilier à un particulier peut représenter quelques risques. Quelles sont-elles donc ?

L’arnaque du vendeur

Lorsqu’une personne tente à tout prix de vendre sa maison, il est normal que cette dernière fasse de son mieux pour présenter et décrire l’habitat à vendre sous le meilleur angle possible. Le problème c’est que vu la concurrence qui existe actuellement entre toutes les personnes qui souhaiteraient vendre assez rapidement leurs biens immobiliers, certaines d’entre elles n’hésitent pas à mentir sur quelques aspects de la maison. Résultat de la course, c’est généralement après l’achat du bien immobilier que le nouvel acquéreur de la maison se rend par exemple compte que la maison qu’il a achetée est placée dans un endroit très bruyant. Il est aussi possible que la maison présente plusieurs problèmes de tuyauterie, d’évacuation d’eau. Pire encore, elle peut être située près d’une installation nucléaire, et malheureusement pour l’acheteur, le vendeur d’une maison est bien en droit de ne pas divulguer cette information lorsqu’il met en vente sa maison en tant que particulier. Pour éviter de tomber dans le piège, avant d’acheter à un particulier, il faut donc rester attentif à chaque détail de la maison. Si possible, pendant les visites des lieux, il est préférable de se faire accompagner par un professionnel qui saura dans un premier temps détecter les points faibles de la maison. En décidant d’acheter une maison à un particulier, il faut aussi oser poser des questions comme : est-ce que la maison a un bon voisinage à quand date la dernière rénovation de la plomberie ? De l’électricité ? Déjà, avec les réponses à ces questions, vous pourriez éviter bien des mauvaises surprises.

Le problème de prix

Il n’est pas nécessaire de préciser que sauf peut-être exception, un particulier est toujours moins expérimenté qu’un agent immobilier lorsqu’il est question de procéder à une transaction de vente immobilière. Déjà, pour vendre leurs maisons, les particuliers ont souvent tendance à fixer un prix de vente qui n’est pas conforme à celui proposé sur le marché immobilier. Faute de calcul et de connaissance du marché, dans la majorité des cas, les maisons proposées en vente par les particuliers sont souvent trop chères. Pire encore, pour les acheteurs, il est souvent difficile de discuter du prix de vente de la maison avec son propriétaire. Clôturer une vente immobilière avec un particulier risque donc d’être plus ardu que de le faire avec une agence immobilière.

Les problèmes administratifs

Sauf si vous travaillez dans le foncier, il faut accepter que vérifier la conformité de tous les documents administratifs d’une maison proposée à la vente requière souvent une compétence particulière. Il faut donc noter qu’acheter une maison à un particulier présente plus de risque de se faire malmener administrativement que de le faire en passant par une agence. Toutefois, pour ceux qui préfèrent toujours acheter à un particulier, avant de clôturer une vente, il est donc essentiel d’effectuer quelques vérifications sur la conformité ou non des documents concernant la nouvelle acquisition. Entre autres, il faut vérifier si la propriété proposée à la vente est bien au nom de la personne dont le nom est inscrit sur le contrat de vente. Il est aussi possible de s’assurer que la superficie du bien immobilier est conforme à celle qui est indiquée sur le titre de la propriété. Pour cela, l’acheteur peut par exemple solliciter l’intervention d’un géomètre.